Vie professionnelle : il n’y a pas un, mais plusieurs « âges pivots »

Beaucoup de nos concitoyens engagés s’arrachent les cheveux avec la réforme des retraites et son fameux « âge pivot ». Il y a, en fait, de nombreux « âges-pivots » que le manager sensible à la question de l’intergénérationnel ne devrait pas négliger.

Soixante quatre ans, c’est l’âge où l’on perd ses cheveux, chantait Paul Mc Cartney dans la première phrase de « When I’m Sixty-Four » ( « Quand j’aurai 64 ans » ).

Il avait composé cette chanson à l’âge de quinze ans en hommage à son père, et nous l’a offerte dans le mythique album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, quand son père fêtait ses 64 ans. En Angleterre, l’âge fatidique du départ à la retraite était de 65 ans et approchait donc pour lui…

lire la suite sur focus RH

Commentaires fermés.

Publications

La presse en parle

Contact

15 rue du louvre 75001 Paris
Tel : +33 6 66 31 31 24
Fax : +33 1 39 69 85 94
Site : http://intergenerationnel.fr
Email : marc.raynaud@intergenerationnel.fr